Publié le : 11 décembre 20194 mins de lecture

Très demandées sur le marché des bijoux, l’Homme a trouvé une façon de cultiver les huîtres perlières, pour aider dame nature dans la production de perles. Il en existe plusieurs variétés, ayant chacune leur valeur, et ce en fonction de l’origine, la nacre, la brillance, la surface, la forme, la couleur, et la dimension.

Les origines des perles

Même si toutes les perles viennent des huîtres, les perles de culture ont différentes origines, et différentes méthodes de production. Elles varient également en fonction de l’huître utilisée, de l’eau de culture, et du climat. Les perles d’Akoya sont des perle de culture caractéristique du Japon, particulières par l’introduction d’un greffon dans les huîtres de mer. Les perles des Mers du Sud sont les plus solides et les plus grosses, même si elles sont obtenues par la même technique japonaise. Les perles noires de Tahiti bénéficient d’une appellation d’origine contrôlée, pour leurs couleurs plus sombres, mais aussi plus variées. Les perles d’eau douce existent sans l’introduction de greffon, et sont donc faites entièrement de nacre.

Les spécificités de la perle

La beauté et l’essence de la perle viennent de sa nacre. C’est la substance qui forme la perle, et sa valeur vient de son épaisseur. Limite, le greffon ne laisserait qu’un un léger reflet. Les perle de culture caractéristique des eaux douces n’ont pas ce problème. Une perle se définit également par son indice de réflexion de la lumière. Les plus valeureuses reflètent son environnement comme un miroir. Ce sont généralement les perles d’Akoya. La surface de la perle la rend également unique. Paraissant parfaite à l’œil nu, des singularités sont visibles à la loupe. Les rayures peuvent affecter le lustre ; la couleur peut être affectée par des creux ; la nacre est fissurée, ou de simples excroissances se forment.

Critères complémentaires 

Quand elles sont parfaitement rondes, les perle de culture caractéristique d’Akoya sont très rares. Toutefois, d’autres formes sont recherchées pour différents desseins : aplatie sur un côté pour des boutons, en goutte pour des pendentifs ou des boucles d’oreilles, baroque ou cerclées pour exprimer la nature et l’excentricité. En ce qui concerne la couleur, c’est juste une question de goût mais n’affecte en rien sa valeur. Elle peut également être choisie en fonction de la teinte de la personne. Il existe une infinie variété de couleur, à laquelle s’ajoutent encore les reflets. Pour la dimension, elle n’a pas non plus d’incidence sur la valeur. L’exploit réside dans la recherche de perles de taille identique pour ce qu’on veut en faire.